L’aunis et le Rochefortais

Dans ce bassin, où la dimension touristique est importante, le train régional contribue avec les trains Grandes Lignes à l’ensemble des besoins autour du tripôle La Rochelle – Rochefort – Surgères.
Au niveau intervilles, les enjeux principaux sont de : améliorer la relation entre La Rochelle et les villes de la vallée de la Charente, Rochefort, Saintes, Cognac et jusqu’à Angoulême, constitue un autre enjeu régional sur ce bassin : l’objectif est d’offrir des relations directes sans rupture de charge à Saintes sur cette liaison.

améliorer la liaison Nantes – La Rochelle – Bordeaux : cette offre interrégionale est apparue comme relevant de l’activité Grandes Lignes dont il est attendu une amélioration ; Cette offre est notamment à compléter entre La Rochelle et Nantes pour permettre les séjours de journée à Nantes ;

assurer une desserte de qualité entre Poitiers, Niort et La Rochelle, en complément de l’offre TGV: cela nécessite la mise en place de quelques dessertes intervilles accélérées ou supplémentaires qui assurent également une mission de correspondance avec les TGV à Poitiers ;

Au niveau local, la contribution du ferroviaire peut être envisagée sous 2 aspects principaux :
la desserte du bipôle La Rochelle – Rochefort constitue une priorité et un enjeu majeur compte tenu du niveau des échanges. Ce dossier renvoie à l’ensemble des réflexions qui sont conduites dans le cadre des PDU et du contrat de plan projet d’amélioration de la desserte ferroviaire périurbaine elle même, mais aussi réflexions sur la communauté tarifaire en projet et travaux sur l’intermodalité en gare de La Rochelle ;

la forte activité touristique de ce territoire nécessite une bonne irrigation du territoire grâce à la complémentarité organisée entre les différentes offres (coordination horaire et tarifaire entre des transports collectifs complémentaires, dans le prolongement des réflexions urbaines).

L’accès au TGV suppose un renforcement de la branche TGV Poitiers – La Rochelle, en améliorant l’infrastructure (CPER) et en améliorant l’accès de la clientèle aux gares. L’accès de Rochefort à ce réseau via La Rochelle et Surgères devra faire l’objet d’une concertation approfondie.

Le Département de Charente-Maritime a confirmé sa proposition de s’engager financièrement aux côtés de la Région, sous réserve d’une définition en commun des objectifs.

L’aunis et le Rochefortais

Lien Permanent pour cet article : https://fnaut-pc.asso.fr/2003/12/28/launis-et-le-rochefortais/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*