Transports – Poitiers LA LGV coûtera 4,7 milliards d’euros

Paru dans Centre Presse du 12 octobre 2004

Ligne à grande vitesse : la FNAUT réagit.

À la suite de la parution de l’article dans Centre Presse du 2 octobre intitulé « TGV cherche milliards », la présidente de la FNAUT Poitou-Charentes (fédération nationale des Associations des usagers des transport), Mauricette Ringuet, tient à réagir aux propos du président du Conseil général de la Vienne.
« Lorsque le président du Conseil général dit que le contournement de Poitiers par un certain nombre de TGV risque d’avoir pour conséquence une diminution de la desserte locale, et qu’il ne le présente donc pas comme un atout, il n’inclut pas toutes les données du problème. Grand nombre de TGV sont directs Paris-Bordeaux et encombrent la ligne. Ils ne roulent pas à la même vitesse que les autres trains. Les trains de marchandises sont mis sur voies de garage comme les TER sont mis en surstationnement. »
La présidente de la FNAUT poursuit « Ces TGV qui passeront sur la LGV SEA (Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique), libéreront de la place pour faire un meilleur transport TER entre Châtellerault et Poitiers. Cette LGV SEA permettra un temps de parcours entre Poitiers-Angoulême de 27 minutes et fera Poitiers-Bordeaux en 1 heure. »
Devant l’inquiétante progression du transport routier sur la N 10, la présidente de la FNAUT rappelle qu’une étude de faisabilité d’une autoroute ferroviaire éco-fret sur la ligne actuelle qui sera libérée lors de la mise en service de la LGV SEA. (délibération de la Commission permanente régionale du 9 juillet 2004)
Cette étude porte sur l’axe Orléans-Tours et Irun-Vitoria en Espagne, cofinancée par l’Etat, RFF ainsi que les régions Aquitaine, Centre – Poitou-Charentes, et Espagne.

Lien Permanent pour cet article : https://fnaut-pc.asso.fr/2004/10/12/transports-poitiers-la-lgv-coutera-47-milliards-d-euros/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*