Nouvelle correspondance entre le train Poitiers-Limoges et les bus de la STP

Sauter du train dans le Bus MIGNALOUX-NOUAILLÉ Nouvelle correspondance entre le train Poitiers-Limoges et les bus de la STP.

Paru dans Centre Presse du 09 octobre 2002

Les habitants du Montmorillonnais et du Nord de la Haute-Vienne peuvent, depuis le 30 août dernier, utiliser le nouveau système de correspondance train / bus en gare de Mignaloux-Nouaillé. Deux associations d’usagers se réjouissent de cette avancée vers la multimodalité bien pratique, notamment, pour les visites et examens au centre hospitalier régional.

L’ASSOCIATION de désenclavement du Nord de la HauteVienne et du Montmorillonnais (dont le siège est au Dorat en Haute-Vienne) et l’association des usagers des transports en commun du Poitou-Charentes (basée à Ceaux en-Couhé) se réjouissent en chœur des possibilités de liaison entre la Société des transports poitevins et la SNCF au niveau de la gare de Mignaloux Nouaillé.
C’est la teneur d’un courrier adressé par ces deux associations à Jacques Santrot, président de la Communauté d’agglomération de Poitiers.
Mais les deux associations précitées sollicitent tout de même trois modifications « mineures » du service de bus : tout d’abord le remplacement du P’ti bus de 15 h 16 par un bus de bout en bout quittant Mignaloux Nouaillé vers 15 h 25 (arrivée de l’autorail de 15 h 15), secondement avancer à 17 h 10 l’arrivée à la gare du bus STP de 17 h 13 (autorail de 17 h 16) et troisièmement retarder de 12 minutes l’arrivée en gare de Mignaloux du bus de 18 h 08 pour réduire le temps de correspondant ce avec l’autorail passant à 18 h 31.

Volonté politique
Le 18 mai 1999, l’association pour le désenclavement du Nord de la Haute-Vienne et du Montmorillonnais avait proposé au député Arnaud Lepercq, président du Syndicat intercommunal pour le développement du Montmorillonnais (SIDEM), l’étude du prolongement de la ligne 3 de la Société des transports poitevins jusqu’à la gare de Mignaloux Nouaillé, avec le soutien de l’association des usagers des transports en commun du Poitou-Charentes. Le 29 août 2000, sur l’initiative de Guillaume de Russé, conseiller général et maire de Montmorillon, une réunion avait lieu à la mairie de Mignaloux Beauvoir, suivie le 5 décembre d’une réunion de concertation présidée par Jacques Santrot, président de la CAP Un parcours en train de Mignaloux à Poitiers avait illustré cette dernière rencontre. Enfin, le 28 août 2002, le public poitevin découvrait le nouveau réseau de transports urbains de la Communauté d’agglomération de Poitiers avec la promotion du terminus de la ligne 3 à la gare de Mignaloux. Une liaison, qualifiée de « valable » par les usagers, venait de voir le jour.

Multimodalité
C’est en effet à cet endroit, à 15 minutes par bus du centre hospitalier et du complexe universitaire que les habitants du Montmorillonnais, notamment, peuvent désormais accéder tous les jours ouvrables par le train à ces destinations sans passer par le centre de Poitiers.
Cette gare se trouve actuellement, par train, à 43 minutes de Lathus, 32 minutes de Montmorillon et 21 minutes de Lussac-lesChâteaux. Le temps de parcours de la gare de Mignaloux à celle de Poitiers est de 11 minutes par le train et de 31 minutes par le bus.
Outre la facilité de liaison quotidienne domicile-travail ou domicile-études des usagers, cette innovation constitue un « plus » considérable pour les visites de patients et les examens médicaux au CHR. Même si des mises au point du service actuel sont aujourd’hui proposées par les deux associations limousine et poitevine, ce nouveau système de transports représente un sérieux pas en avant vers la modalité.
Pour une fois que l’on se réjouit dans nos colonnes de trains qui arrivent à l’heure !

Gil Beucher

Lien Permanent pour cet article : https://fnaut-pc.asso.fr/2002/10/09/nouvelle-correspondance-entre-le-train-poitiers-limoges-et-les-bus-de-la-stp/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*