Les TGV retarderont les TER

Paru dans la Nouvelle République 10 décembre 2002

Elle tire le signal d’alarme
L’association des Usagers des transports en commun du Poitou-Charentes proteste contre l’arrêt imposé à six trains TER pour laisser passer les TGV.
L’association des Usagers des transports en commun, qui siège à titre consultatif dans plusieurs organismes, agit à longueur d’année pour la défense du consommateur. Ses axes d’action sont les suivants horaires adaptés aux besoins domicile – travail et correspondances avec les grandes lignes, rénovation des matériels vétustes, simplification des tarifs, information complète sur les services offerts (horaires des trains, d’ouverture des gares, numéros de téléphone), des transport à la demande convergeant sur la gare la plus proche.
Le comité régional des Partenaires du transport public, qui s’est réuni, le 25 novembre, dans le cadre de  » (amélioration du service d’hiver N, a pris des initiatives qui ont fait réagir les membres de (association. La présidente, Mme Mauricette Ringuet tire le signal d’alarme en écrivant à MM de Robien ministre de (Équipement et des Transports, et à M. Louis Gallois, président de la SNCF. Voici le contenu de ce courrier : « La région Poitou-Charentes a signé avec la SNCF, une convention d’exploitation dans les transports ferroviaires régionaux. Dans les objectifs figurait la mention « poursuivre le développement de !’usage du transport ferroviaire régional de voyageurs en Poitou-Charentes  » et en  » faire un outil d’aménagement du territoire et de cohésion sociale ». Notre association a toujours lutté pour ces valeurs. Dans ce cadre, nous avons soutenu la ligne à grande vitesse pour !e TGV permettant de libérer la ligne classique au profit des TER et du fret . Or, dans les nouveaux horaires d’hiver 2003-2004 présentés par Grande Ligne, nous apprenons que GL, qui veut satisfaire les hommes d’affaires, souhaite améliorer le rythme TGV, mats la ligne classique n’étant pas extensible, cela se fera en pénalisant six TER en Poitou-Charentes qui auront de sept à quinze minutes de stationnement pour permettre le passage des TGV. C’est le contraire d’une amélioration du transport régional ! »
« Nous vous demandons de privilégier la nouvelle ligne. Si cela devait être le contraire, la régionalisation serait durablement compromise. En attendant sa mise en service, nous demandons que le fret passe sur la ligne Saumur -Thouars Saintes et de faire en sorte qu’une partie du fret emprunte la ligne Nantes -Bordeaux. Cela permettrait de rentabiliser cette ligne et de libérer des sillons sur Tours -Bordeaux »

Les TER concernés par ces stationnements : 863.057 Tours 16 h 52, Poitiers 18 h 03, du lundi au jeudi, stationnement à Port de Piles pendant 9 minutes ; 863.046 Tours 17 h 48, Poitiers 18 h 57, du lundi au samedi stationnement à Châtellerault 7 minutes. 863.431 Poitiers 17 h 25, La Rochelle 19 h 04, du lundi au jeudi stationnement à Pamproux 7 minutes. 865.044 Bordeaux 17 h 58, Angoulême 19 h 26, du lundi au samedi, stationnement à Coutras 15 minutes. 863.260 Angoulême 6 h 02, Poitiers 7 h 28, du lundi au samedi (7 minutes actuellement), stationnement à Ruffec 9 minutes. 863.270 Angoulême 15 h 47, Poitiers 16 h 54, le dimanche stationnement à Ruffec 9 minutes.

Lien Permanent pour cet article : https://fnaut-pc.asso.fr/2002/12/10/les-tgv-retarderont-les-ter/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*