TER Bressuire-Thouars-Saumur : la CGT interpelle les élus

Absence de concertation, incapacité à s’entendre entre les trois Régions frontalières, inertie de la SNCF : la CGT analyse la situation et tire la sonnette d’alarme.

Le syndicat le reconnaît bien volontiers, les TER mis en place durant deux ans, et reconduits en 2008, ne font pas le plein, mais « tout de même, ils transportent pas mal d’usagers. Et l’on voit bien que rien n’est vraiment fait pour assurer le plein du service (*). Une machine qui part en réparation est envoyée à Saintes et non à Tours qui serait plus près : cela parce que les Régions travaillent dans leur coin. Le train de 20 h 40 qui partait de Tours et arrivait à Thouars directement, impose désormais un changement à Saumur, parce qu’on franchit la frontière de la Région et qu’on n’utilise pas le même matériel ! Le train qui part d’ici à 16 h 20 pour Tours pourrait attraper les correspondances pour Nantes à Saumur, mais il arrive trois minutes trop tard. » La CGT a dit hier son inquiétude. L’expérience des TER pourrait être remise en cause à la fin de l’année.

“ Nous étions 250 en 2002 nous sommes environ 170 aujourd’hui ”
L’inquiétude est renforcée par une inertie « généralisée. Il n’y a pas eu de réunion de comité de bassin (**) depuis le 2 février 2007 ! Et nos courriers envoyés à la Région sont restés sans réponse. » Le syndicat a rencontré récemment le député Jean Grellier et considère que les élus du Thouarsais devraient se mobiliser en urgence, saisir les conseils municipaux, les communautés de communes, le syndicat de Pays avant de voir partir une fois pour toutes ce service « et à terme constater la disparition de tous les cheminots à Thouars. Nous étions 250 en 2002, nous sommes environ 170 six ans plus tard. »
La NR a interrogé Ségolène Royal lors de sa venue récente à Thouars (édition du 31 mars), la CGT dit n’être « pas du tout rassurée par les propos tenus. Mme Royal dit qu’elle n’exclut aucune hypothèse et avance l’idée du taxi collectif. A notre avis cela porte un autre nom : taxi-brousse ! » (*)Une réparation prévue ce matin est reportée à cet après-midi par la SNCF : « résultat les trains de l’après-midi, qui étaient normalement prévus, sont supprimés. Difficile de fidéliser l’usager. »

Article paru sur la Nouvelle République du centre-ouest du 9 avril 2008 en page de Thouars

Lien Permanent pour cet article : https://fnaut-pc.asso.fr/2008/04/09/ter-bressuire-thouars-saumur-la-cgt-interpelle-les-elus/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*