Du nouveau pour Nantes Poitiers !

La ligne a été fermée en 1974 et déposée en bonne part entre Cholet et Parthenay.

Depuis, la situation n’est guère brillante : un bus, certes de qualité !, mais qui ne permet même pas d’aller passer à partir d’une ville une journée dans l’autre, tellement ses passages sont peu fréquents.

La Région assure qu’il n’y a pas de demande. Ce serait étonnant entre deux capitales régionales, permettant de nombreuses correspondances et reliant des agglomérations significatives : Clisson, Cholet, Bressuire, Parthenay. Il suffit pourtant de regarder d’autres liaisons transversales de ce type, comme Amiens Rouen, Dijon Nancy, pour voir que des trains y roulent et que les Régions sont dans une démarche d’amélioration de l’offre.

La vraie raison de ce déni de la réalité est peut-être financière, les Régions Pays de la Loire et Poitou Charentes ne souhaitant pas se lancer dans le chantier de la réouverture. Mais il est sûr que si l’on ne pose pas correctement le problème, il n’y aura pas de solution.

L’amélioration de Poitiers Limoges en cours, ainsi que les projets de Ligne à Grande Vitesse Sud Atlantique (Tours Poitiers Bordeaux) et Poitiers Limoges montrent pourtant l’urgence de profiter de ces investissements pour raccorder le Grand Ouest et lui donner accès au centre de la France et à la péninsule ibérique.

Les perceptions évoluent : Ne voilà t’il pas que Jean Marc Ayrault place au sein des priorités la nécessité de connecter Nantes, mais aussi Rennes, au réseau ferroviaire européen, ce qui passe par la nécessité de relier Nantes à Poitiers ? (Ouest France du 17 mars 09). Espérons que les Régions prendront le dossier à bras le corps.

Voir autre article sur  sur le sujet

Lien Permanent pour cet article : https://fnaut-pc.asso.fr/2009/05/18/du-nouveau-pour-nantes-poitiers/

(3 commentaires)

    • Cramos on 18 mai 2009 at 14:53

    Je suis à fond pour la réouverture ou le développement des lignes du bocage vendéen que ce soit la ligne historique La Roche-Saumur, Thouars-Niort (en cours de rénovation), Clisson-Cholet (à électrifier pour bénéficier d’une vraie liaison régionale Nantes-Cholet), et de Cholet-Bressuire. Ce dernier si court, pourrait réunir deux régions et voir un trafic assez vite important.
    Quand aux commentaires officiels, il ne faut pas trop les écouter. Ils sont pré-orientés sur d’autres projets au bon plaisir des élus, ou volontairement pessimistes comme les commentaires et estimations de RFF (je fais par exemple référence aux très longues discussions sur la réouverture de Pau Camfranc).
    Donc votons pour un vrai projet de réouverture de Nantes-Poitiers.

    • Dionysos on 23 mai 2009 at 13:21

    Pour Nantes: Non à l’aéroport NDDL, oui à la réouverture de l’arc ferroviaire atlantique: Brest – Quimper – Nantes – Poitiers – Bordeaux – Irun

    • JiBOM on 23 mai 2009 at 15:49

    Pour l’instant, aucun train ne circule entre Poitiers et Cholet (sauf peut être du frêt sur Poitiers-Chalandray). C’est l’occasion d’engager des travaux de fond sur un axe en piteux état mais dont la plateforme existe toujours. Qui plus est, ce chantier irait moins vite et coûterait plus cher si une circulation ferroviaire devait être gérée en parallèle. Au crédit de cette ligne, je dirais qu’elle se situe dans la continuité du Poitiers-Limoges, ce qui permettrait de réaliser Limoges-Nantes en 3h30 environ sans rupture de charge et sans qu’aucun autre itinéraire ne puisse valablement la concurrencer. Avec un TER Poitiers-Nantes en 2h dix fois par jour, l’offre serait beaucoup plus attractive qu’un car en 3h15 une à deux fois par jour!! D’autre part, le passage par Parthenay, Bressuire et Cholet permettrait des correspondances avec la Vendée et l’Anjou grâce à des lignes qui, je l’espère, ouvriront à nouveau (Niort-Saumur) ou dont l’offre sera renforcée (Tours-Les Sables et Cholet-Angers).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*