TER mon amour

la Nouvelle République – le 02 mars 2017 – Vienne – Le billet

Le jour où François Hollande inaugurait la nouvelle ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux, les usagers du TER Tours – Ports-de-Pile – Poitiers étaient réunis à Villeperdue pour dénoncer les effets pervers de cette LGV qui entrera en service le 2 juillet. A compter de cette échéance en effet, leur quotidien pourrait être passablement perturbé en raison de la nouvelle grille d’horaires établie par la SNCF qui prévoit (notamment) d’avancer de dix minutes deux trains matinaux. Mardi soir, devant une petite centaine de personnes, le maire de Villeperdue, Roland Mariau, rappelait qu’à «l’origine, la LGV devait favoriser le développement du TER et du fret en libérant des sillons sur la ligne déjà existante entre Tours et Poitiers mais, dans les faits, les péages sont trop chers et tous les TGV ne seront pas transférés». Ce combat, qui ne fait sans doute que démarrer, a reçu le soutien du vice-président de la Région Centre-Val de Loire chargé des transports, Philippe Fournier. Il aurait déjà obtenu de la SNCF qu’elle révise les horaires du premier train du jour en partance de Poitiers. Mais tous restent vigilants. Pas question de voir des TGV faire du cabotage sur la ligne actuelle, au détriment des précieux TER matinaux.

Delphine Noyon

Lien Permanent pour cet article : https://fnaut-pc.asso.fr/2017/03/05/ter-mon-amour/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*